Sages-Femmes@UL


RSS Souscrire via RSS

Articles marqués ‘Témoignages’

La maison des maternelles – Émission du 27/04/2017

Sujets: Document audio/vidéo

Naissance : suivie par ma sage-femme de A à Z

Émission du 27/04/2017

 

Replay – La maison des Maternelles

Du lundi au vendredi, Agathe Lecaron accueille dans une vraie maison, près de Paris, les mamans ou les papas, avec leurs enfants. L’émission propose de répondre à toutes les questions que se posent les parents, avant, pendant et après l’arrivée de bébé.

 

A voir (ou à revoir) sur France Tv  Pluzz

http://www.france5.fr/emissions/la-maison-des-maternelles/diffusions/27-04-2017_567353

 

 

 

Poussez, madame ! confessions d’une sage-femme / Sylvie Coché

Sujets: Nouveauté BU

 

 

« Le plus beau jour de votre vie ?

 

« Poussez, Madame ! » est peut-être la phrase la plus prononcée par Sylvie Coché depuis qu’elle a commencé sa longue carrière de sage-femme. Quelque trente ans plus tard, celle qui a vu naître des milliers d’enfants, nous ouvre son carnet d’anecdotes sur les mamans, les papas, les médecins et… les bébés, bien sûr ! Entre crises de nerfs, naissances miraculeuses, blagues douteuses, imprévus, parents ingérables, prénoms improbables et fous rires irrépressibles : les accouchements sont rarement des moments paisibles !

Oh le beau bébé !

 

Qu’elles soient drôles, touchantes, dramatiques, délicieuses ou franchement désopilantes, les naissances racontées par Sylvie Coché resteront gravées dans votre mémoire : parents ou futurs parents, attention ! Tout ce qui est écrit dans ce livre est 100 % vrai !

 

Sylvie Coché exerce l’un des plus beaux métiers du monde depuis une trentaine d’années à Lyon. Elle a participé à des milliers d’accouchements et conserve depuis de nombreuses années ses anecdotes les plus croustillantes…

 

 

 

 

 

Où trouver ce livre ?

BU Santé-Médecine, RDC, WQ 160 COC

 

 

 

Front de mères

Sujets: Nouveauté BU

 

 

Front de mèresPrésentation de l’éditeur

 

Fruit d’une longue pratique d’accompagnement émotionnel de la maternité, ce recueil d’histoires vraies, narrées avec art par une conteuse hors pair, se lit comme un roman.Nous rions, nous émerveillons, pleurons avec ces femmes merveilleuses que l’auteure nous offre le privilège de rencontrer à la fois dans toute leur grandeur et toute leur vulnérabilité. Mais plus que des tranches de vie, c’est tout un cheminement vers la réappropriation de son corps et de son autonomie durant la grossesse et l’enfantement, toute une réflexion sur la façon dont on traite les femmes enceintes dans nos sociétés technologiques et patriarcales qui nous apparaissent en filigrane de cette succession cohérente de récits.Dans le même temps, nous apprenons à connaître un peu mieux le métier, injustement décrié, de doula, un métier tissé de courage, d’humilité, de bienveillance et d’amour.

 

 

Voir le sommaire grâce à Unithèque

 

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque de Médecine, RDC, WQ 200 HOR

 

 

 

« C’est pas grave, t’as qu’à adopter… »

Sujets: Nouveauté BU

 

 

Livre 20 adoptionPrésentation de l’éditeur

 

En 2005, dans Trop jeune pour mourir, Perrine Huon relatait son long combat, de 18 à 23 ans, contre la leucémie. Elle en sortait guérie, et la fin de son livre célébrait la joie de vivre et son mariage avec Renaud, son jeune compagnon qui l’avait tant soutenue dans l’épreuve… Hélas, les lourds traitements qu’elle avait dû subir lui avaient retiré tout espoir d’être mère.

« C’est pas grave, t’as qu’à adopter… », lui disait-on. Pas grave mais difficile, d’abord de prendre la décision, de vaincre les idées reçues – « Il ne sera pas de ton sang, ce ne sera pas pareil » -, et d’accueillir un enfant du bout du monde, l’adoption dans la région française qu’elle habite relevant quasiment de l’utopie.

Avec un franc-parler non dénué d’humour, l’auteur nous entraîne dans l’incroyable imbroglio des paperasses à réunir, des meilleures filières à choisir, des voyages au long cours pour « faire connaissance » sans savoir si ce petit que vous tenez dans vos bras, on vous permettra finalement de l’emmener. Mais Perrine nous bouleverse aussi dans l’évocation du « deuil cruel » à faire de l’enfant qu’on n’aura jamais, avant l’éclosion de l’amour pour celui qu’on fera sien.

Un périple de larmes, d’espérance et de joie, avec à l’arrivée, pour l’auteur, une certitude radieuse : « Les liens du cœur sont aussi forts que les liens du sang »

 

Lire un extrait sur le site des éditions Michel Lafon

 

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque de Médecine, RDC, HV 875 HUD

 

 

 

Des femmes, des bébés…et des psys : échanges féconds en milieu hospitalier

Sujets: Nouveauté BU

Des femmes, des bébés...et des psys

 

 

Présentation de l’éditeur

 

 

De brèves histoires de femmes écrites à la première personne donnent à entendre les effets féconds d’une parole librement adressée à des psys, dans l’univers médical en pleine expansion technologique et thérapeutique que sont les services de gynécologie-obstétrique.

Ces femmes sont parfois très jeunes, tout juste sorties de l’enfance, souvent en pleine maturité, parfois déjà d’un âge avancé.

Elles voulaient un enfant, elles n’en voulaient pas.

Elles n’y avaient même pas pensé, elles en ont eu un ou plusieurs.

Elles n’ont pas pu en avoir, elles n’en voulaient plus, il est arrivé différent, elles ne pourront plus…

Présentés sous forme d’extraits de séance, ces récits font vivre au lecteur les mouvements intimes qui animent ces femmes dans leur cheminement. En présence parfois de leurs bébés ou de leurs compagnons, les femmes sont là, uniques, universelles, avec leur corps, leurs mots, leur vie.

Leur parole se déploie, des voiles se lèvent…

Au-delà de l’issue médicale, la vie redevient féconde.

 

 

 

Voir le sommaire sur le site des Editions Eres

 

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque de Médecine, RDC, HQ 759 BOR

 

 

 

Lettre à une mère

Sujets: Nouveauté BU

Lettre à une mèrePrésentation de l’éditeur

 

René Frydman a aidé des milliers de femmes à devenir mères. Il sait leur force, leur lumière et leurs inquiétudes. Il n’est pas rassasié de ce mystère-là. Dans une lettre intime et pudique, fait de sentiments et de souvenirs mêlés, il raconte l’émotion d’un homme devant la maternité. Personne n’avait encore parlé ainsi, avec un regard aussi fort et tendre, de cet incomparable voyage à deux. Un texte rare, à lire et à offrir, où chacun retrouvera l’écho de son histoire.

René Frydman

Le professeur René Frydman est chef de service à la maternité de l’hôpital Antoine-Béclère et le père scientifique d’Amandine, le premier bébé éprouvette. Avec la collaboration de Judith Perrignon.

 

 

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque de Médecine, RDC, HQ 759 FRY