Sages-Femmes@UL


RSS Souscrire via RSS

Articles marqués ‘Echographie’

Guide pratique de l’échographie obstétricale et gynécologique 2ème édition / Gilles Grangé…

Sujets: Nouveauté BU

 

 

Feuilleter un extrait

« Le guide indispensable à la formation en échographie. Tout en répondant au programme du DIU d’Échographie Gynécologique et Obstétricale, cet ouvrage permet aux internes de gynécologie-obstétrique et de radiologie, ainsi qu’aux sages-femmes, de rentrer dans l’apprentissage par paliers successifs, des notions les plus simples aux plus complexes. Les chapitres sont traités de façon claire, synthétique, pour répondre concrètement aux situations rencontrées. L’iconographie est remarquable par sa qualité d’imagerie et sa capacité à décrire chaque pathologie. Elle rend compte de l’évolution des technologies et facilite la mémorisation des notions essentielles.

 

 

Au quotidien, ce livre deviendra donc le compagnon indispensable de l’échographiste. Fort du succès de sa 1re édition, cet ouvrage de référence s’enrichit de très nombreux compléments numériques. Ainsi, pour compléter votre lecture, 60 QCM interactifs et plus de 180 vidéos vous permettront d’évaluer votre maîtrise du sujet. Les principaux chapitres de l’ouvrage (coeur / thorax / système nerveux central / appareil digestif…) font l’objet de vidéos explicatives réalisées par Gilles Grangé sous la forme d’un cours de 10 minutes. »

 

 

Source : Editions Elsevier Masson

 

 

Où trouver ce livre ?

BU Santé-Médecine, RDC, WP 141 GRA

 

 

Oralité du foetus

Sujets: Nouveauté BU

 

 

Oralité du foetusPrésentation de l’éditeur

 

Chez l’humain, comme chez tous les mammifères, l’oralité primaire se construit en période embryofoetale par la connectivité et la fonctionnalité des réseaux des interneurones réticulés du tronc cérébral ou rhombencéphale. Ces derniers élaborent grâce à leurs flexibilités les programmateurs de succion puis de déglutition en réponse à la multisensorialité afférentielle orofaciale.

En oralité primaire, le programmateur de la succion est le « trigger » ou déclencheur de celui de la déglutition. Ils assurent l’efficience progressive de l’oralité du foetus.

Le programmateur de la succion ne serait que la seule innovation de l’oralité primaire des mammifères. Il sera remplacé par la voie cortico-géniculée qui commandera alors au programmateur de la déglutition lors de l’avénement de l’oralité praxique corticale post-natale. L’humain dispose de deux « cerveaux » successifs afin d’assurer dans le temps ses deux modalités orales : le tronc cérébral puis le cortex frontal. La fléxibilité des réseaux d’interneurones du programmateur de déglutition lui assure un fonctionnement innovant, permanent, et adapté dont la plasticité par reconfiguration dépend des signaux d’entrée afférents.

La défaillance de la neurofonctionnalite de l’oralité primaire des syndromes de ROBIN, a pour origine celle du programmateur de succion et ainsi de sa connectivité avec celui de la déglutition. Cette faillite ne présage pas de la même dysfonction lors de l’avènement de l’oralité secondaire.

En 2015, les progrès fulgurants de l’échographie foetale fonctionnelle, permettent l’évaluation précoce de l’oralité primaire dynamique du foetus. Ces constats sont prédictifs de la qualité de sa déglutition postnatale et ainsi de son neurodéveloppement global futur.

 

Voir la table de matières et feuilleter un extrait grâce à Unithèque

 

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque de Médecine, RDC, WQ 209 COU