Sages-Femmes@UL


RSS Souscrire via RSS

Nouvelle campagne de l’Organisation Mondiale de la Santé

Sujets: Evènements/Manifestations

Le 5 mai 2017, l’OMS a lancé sa nouvelle campagne « Luttez contre la résistance aux antibiotiques, c’est entre vos mains »

 

Leur appel d’action concernant les soignants est de stopper la propagation de la résistance aux antibiotiques en pratiquant une bonne hygiène des mains.

 

10 raisons pour l’OMS d’adopter les bons gestes :

  • L’hygiène des mains aux bons moments sauve des vies.
  • Dans le cadre des soins de santé, l’hygiène des mains a sauvé des millions de vies ces dernières années.
  • L’hygiène des mains est un indicateur de qualité mettant en évidence la sécurité des systèmes de soins.
  • Les problèmes liés aux soins, comme les infections associées aux soins, souvent invisibles mais présents néanmoins, constituent des défis politiques et sociaux que nous devons relever dès à présent.
  • On peut arrêter les infections par une bonne hygiène des mains et, pour moins de 10 dollars (US $), on peut en éviter les effets néfastes pour le patient comme pour le soignant.
  • Il existe des techniques abordables qui peuvent sauver des vies. Les solutions hydro-alcooliques pour les mains, qui coûtent environ 3 dollars par flacon, peuvent prévenir les infections associées aux soins et éviter des millions de décès chaque année.
  • #handhygiene existe dans les médias, ce qui signifie que c’est un sujet important, que l’hygiène des mains soit en rapport avec les infections associées aux soins ou avec des maladies mortelles comme Ebola.
  • En intégrant les moments spécifiques pour l’hygiène des mains dans les activités des soignants, il leur est plus facile de faire ce qui est correct à tout moment et tous les jours.
  • La prévention des infections est au cœur du renforcement des systèmes de santé. L’hygiène des mains est essentielle pour toutes les interventions, qu’il s’agisse de placer un dispositif invasif, de prendre en charge une plaie chirurgicale ou d’administrer une injection.
  • Le mouvement social «POUR SAUVER DES VIES: l’hygiène des mains» grandit, un succès pour une campagne mondiale qui vise à promouvoir l’hygiène des mains sur le lieu des soins.

 

Pour plus de renseignements, d’affiches promotionnelles… : http://www.who.int/gpsc/5may/fr/

La maison des maternelles – Émission du 27/04/2017

Sujets: Document audio/vidéo

Naissance : suivie par ma sage-femme de A à Z

Émission du 27/04/2017

 

Replay – La maison des Maternelles

Du lundi au vendredi, Agathe Lecaron accueille dans une vraie maison, près de Paris, les mamans ou les papas, avec leurs enfants. L’émission propose de répondre à toutes les questions que se posent les parents, avant, pendant et après l’arrivée de bébé.

 

A voir (ou à revoir) sur France Tv  Pluzz

http://www.france5.fr/emissions/la-maison-des-maternelles/diffusions/27-04-2017_567353

 

 

 

Programme France Culture : Les sages-femmes: immémoriales

Sujets: Document audio/vidéo

Phanarète et Phaestis….Tels étaient les noms des mères, respectivement, de Socrate et d’Aristote, et elles avaient un point commun : l’une et l’autre exerçaient le beau métier de sage-femme. Un beau métier, puisque son lot est de mettre au monde les petites d’hommes, les petites et les petites, mais un métier qui, au long des siècles, a été beaucoup bousculé, parfois méprisé, souvent relégué dans une situation inférieure. En 2013, en France, a été lancée une grève des sages-femmes qui a duré plus d’un an, destinée à obtenir une amélioration de la place de la profession dans le système de santé et rappelant par là l’incertitude d’une situation qui m’a semblé mériter d’être éclaircie dans le long terme. Car il ne s’agit pas seulement d’évolutions médicales et de préoccupation démographiques. Il s’agit des mutations depuis le Moyen Age des attitudes religieuses en face du sacré de la naissance et de la mort, des comportements collectifs en face de la douleur de la parturition, douleur vue comme longtemps inévitable ou même rédemptrice, et plus largement encore de la place des femmes dans les équilibres sociaux d’âge en âge.

Nathalie Sage Pranchère, chartiste et docteure en histoire, a travaillé avec valeur et mérite sur ce sujet et je me réjouis de l’accueillir ce matin. En ayant une pensée spéciale pour l’excellente actrice qu’est Catherine Frot, qui joue le rôle majeur, à côté de Catherine Deneuve, dans le film de Martin Provost dont l’affiche est partout ces jours-ci sur les murs : _Sage femme_.

 

Podcast disponible :

https://www.franceculture.fr/emissions/concordance-des-temps/les-sages-femmes-immemoriales

 

 

L’allaitement maternel : guide à l’usage des professionnels de Ghislaine Camus

Sujets: Nouveauté BU

Cet ouvrage est un outil clair, à la fois complet et synthétique, […], soucieux de répondre de façon adaptée aux besoins de la jeune maman allaitante. Il accompagnera également les réunions d’information en amont de la naissance.

Pourquoi choisir d’allaiter ? Comment cela fonctionne ? Quelles sont les bonnes positions ? Comment prévenir les difficultés ? Comment savoir que le bébé tète efficacement ? Quand et comment sevrer le bébé ? Comment gérer la reprise du travail ? Et si on veut donner son lait ?

Toutes ces questions et bien d’autres sont abordées dans cet ouvrage à la fois complet et synthétique, destiné aux puéricultrices, aux sages-femmes, aux consultantes en lactation, à tout professionnel soucieux de répondre de façon adaptée aux besoins de la jeune maman allaitante. Il accompagnera également les réunions d’information en amont de la naissance.

Les informations théoriques et pratiques sont illustrées par des tableaux synoptiques, des fiches techniques, des dessins, des exemples et des situations concrètes.

L’ouvrage se veut un guide indispensable pour comprendre, soutenir et pratiquer l’allaitement maternel.

 

L’allaitement maternel : guide à l’usage des professionnels / Ghislaine Camus ; préface du Dr Virginie Rigourd. – Louvain-la-Neuve : De Boeck Supérieur, DL 2017, cop. 2017

 

 

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Médecine  – Salles de lecture – Livre – WS 125 CAM

Place à l’histoire

Sujets: Nouveauté BU

L’école des sages-femmes : naissance d’un corps professionnel :1786-1917 de Nathalie Sage-Pranchère

Protéger l’homme « au moment où il arrive au port de la vie », telle est la mission que les gouvernements français, de l’Ancien Régime à la IIIe République, assigne aux sages-femmes. Accompagnatrices des mères et désormais membres du corps médical, les sages-femmes se sont constituées au cours du XIXe siècle en profession scientifique, détentrice d’un savoir riche et varié. Partout en France, leur formation a occupé administrateurs et médecins, faisant naître des dizaines d’écoles départementales, dont le dynamisme n’a souvent eu que peu à envier à l’école de l’Hospice de la Maternité de Paris.

Du cours hospitalier à la véritable école-maternité, les institutions de formation ont accueilli en un siècle des dizaines de milliers de jeunes femmes qui, leur diplôme en main, ont été se faire dans les campagnes les « institutrices du système de santé » français.
Lettrées, compétentes et respectées, les sages-femmes ont ainsi fait bénéficier leurs patientes d’une qualité de soins acquise aux meilleures sources du savoir obstétrical. Légitimées par leur formation et le monopole que l’État leur accorde face aux matrones, elles ont mis au monde l’essentiel de la population française, ont vacciné des générations de nouveau-nés et se sont faites les chantres de l’hygiène pasteurienne dès ses débuts. L’histoire de l’émergence de ce corps professionnel, né d’une volonté politique et du consentement des accoucheuses, est riche d’enseignements pour les enjeux contemporains de la naissance et de ses acteurs.

 

 

L’ école des sages-femmes : naissance d’un corps professionnel. : 1786-1917. – Presse universitaires François Rabelais, 2017, cop. 2017

 

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Médecine  – Salles de lecture – Livre – WQ 21 SAG

Les baby-blues de Jacques Dayan

Sujets: Nouveauté BU

Devenir mère n’est pas aussi simple qu’on le croit. Au lieu d’attendre un « heureux événement », beaucoup de femmes vivent mal leur grossesse. Certaines, avant ou après l’accouchement, sont assaillies par des idées bizarres, pleurent sans raison. Se jugeant incompétentes, elles ne désirent pas s’occuper de leur enfant. Ce doute, parfois, les pères l’éprouvent aussi.
Trois de ces manifestations sont aujourd’hui bien connues : le blues du post-partum, la dépression périnatale et la psychose puerpérale. Jacques Dayan s’emploie à les examiner, à en décrire les causes, les conséquences et les traitements.
Comprendre ces troubles, réunis ici sous l’expression générique « baby blues », c’est se donner les moyens d’éclairer d’un jour nouveau la maternité, que nous avons peut-être trop tendance à sacraliser ou à idéaliser…

 

 

Les baby blues de  Jacques Dayan. – Paris : PUF, DL 2016, cop. 2016

 

 Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Médecine  – Salles de lecture – Livre – WQ 500 DAY

 

Pratique de l’accouchement coordonné par Jacques Lansac, Philippe Descamps, François Goffinet

Sujets: Nouveauté BU

Pratique de l'accouchement - LansacLa prise en charge d’un accouchement, qu’il soit normal ou pathologique, rend essentielle la définition d’une conduite à tenir précise pour assurer un encadrement et un suivi optimaux de la parturiente par l’équipe médicale. Pour cette sixième édition, cet ouvrage maintient son objectif d’offrir aux médecins aussi bien qu’aux sages-femmes les indications essentielles pour une prise de décision rapide et efficace. Organisé en cinq parties (accouchement normal, variantes de l’accouchement normal, accouchements pathologiques, complications de l’accouchement et techniques obstétricales), cet ouvrage se compose de 32 chapitres s’articulant autour d’objectifs à atteindre, d’un exposé didactique, d’arbres décisionnels et d’une iconographie exceptionnelle (dessins, photographies pédagogiques et vidéos 3D). À ces derniers s’associent un rappel physiologique et de nombreux cas cliniques regroupés sous forme d’exercices en fin d’ouvrage. Ces cas cliniques, tirés d’observations réelles et comportant parfois des erreurs de conduite, nous ont parus, constituer des exemples, à suivre ou à ne pas suivre, de grande valeur pédagogique. Ce livre tient compte des recommandations pour la pratique clinique du Collège national des Gynécologues-Obstétriciens français (CNGOF) et de la Haute autorité en santé (HAS). Les auteurs ont aussi rapporté les recommandations du Royal College of Obstetricians and Gynaecologists (RCOG), de l’American Congress of Obstetricians and Gynecologists (ACOG) ou de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC). Outre des textes entièrement actualisés, l’ouvrage s’accompagne d’un mini-site décrivant la mécanique obstétricale de l’accouchement au travers d’une trentaine d’animations 3D commentées et des cas cliniques.

 

 

Pratique de l’accouchement coordonné par Jacques Lansac, Philippe Descamps, François Goffinet ; avec la collaboration de A. Benachi, G. Benoist, G. Beucher… [et al.] ; dessins de J. Bertrand, G. Blanchet, L. Dorn… [et al.] ; vidéos de J.-P. Renner. – 6e édition. – Issy-les-Moulineaux : Elsevier Masson, DL 2016.

 

 

 Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Médecine  – Salles de lecture – Livre – WQ 300 PRA

Accoucher : femmes, sages-femmes et médecins depuis le milieu du XXe siècle d’Yvonne Knibiehler

Sujets: Nouveauté BU

AccoucherAu lendemain de la Libération, le vécu et les représentations de l’accouchement se transforment. Progressivement, l’exercice de la profession de sage-femme passe de la plus large autonomie à la dépendance envers la médecine et l’hôpital.

À partir d’une centaine de témoignages, Yvonne Knibiehler retrace l’histoire récente des sages-femmes : les progrès techniques et l’engouement pour l’accouchement à l’hôpital dans les années 1960, les changements de relations avec les patientes sous l’influence du féminisme, les revendications autour des statuts… Une histoire de ce métier « féminin »  par excellence qui met en lumière la confrontation au pouvoir médical et à la domination masculine et rappelle l’évolution des mentalités et de la place des femmes dans la société.

Cette 2e édition mise à jour est augmentée d’une préface et d’une étude sociologique inédite de Florence Douguet et Alain Vilbrod sur les mutations en cours au sein de la profession. Un ouvrage précieux qui offre aux sages-femmes un nouveau regard sur leur pratique et leurs combats passés, actuels et à venir.

 

Accoucher : femmes, sages-femmes et médecins depuis le milieu du XXe siècle d’Yvonne Knibiehler ; [avec la contribution de Florence Douguet et Alain Vilbrod]. – 2e éd. – Rennes : Presses de l’École des hautes études en santé publique, 2016.

 Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Médecine  – Salles de lecture – Livre – WQ 21 KNI

Guide du post-partum, une collaboration de l’Office de la naissance et de l’enfance et du Groupement des gynécologues de langue française de Belgique

Sujets: Nouveauté BU

guide-du-post-partum

Le guide du postpartum est un ouvrage innovant, rédigé collégialement par des médecins gynécologues-obstétriciens, des pédiatres, des sages-femmes et d’autres collaborateurs dans le domaine de la santé de la femme enceinte ou du nouveau-né. Comme l’évolution des soins de santé conduit à un raccourcissement du séjour en maternité, une adaptation de la surveillance, des soins et du suivi du postpartum s’avère indispensable pour tous les professionnels de la santé périnatale.
Cet ouvrage se veut un outil facile à consulter, avec un spectre d’intérêt couvrant tous les aspects médicaux, sociaux et juridiques. Il est basé sur des recommandations récentes en la matière.

Guide du post-partum, une collaboration de l’Office de la naissance et de l’enfance et du Groupement des gynécologues de langue française de Belgique. – Louvain-la-Neuve : De Boeck Supérieur, DL 2016

 Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Médecine  – Salles de lecture – Livre – WQ 500 GUI

Gynécologie obstétrique en urgence de Jean-Patrick Schaal, Caroline Cérès, Pascale Hoffmann

Sujets: Nouveauté BU

gynecologie-obstetrique-en-urgenceCe livre était, au départ, destiné aux médecins généralistes et aux urgentistes qui sont, de plus en plus fréquemment, confrontés à la prise en charge des femmes, sans avoir forcément la maîtrise de l’obstétrique et de la gynécologie. Il devrait aussi être utile aux internes en médecine générale, aux internes en gynécologie obstétrique, aux internes en pédiatrie, aux internes en anesthésie réanimation, aux étudiants en médecine, aux étudiants sages-femmes, aux étudiants infirmiers, aux pompiers et aux ambulanciers. C’est pour cela que j’ai ajouté un sous-titre : « premiers pas en gynécologie obstétrique ».
Et au final, l’iconographie et la « filmographie » devraient intéresser tous ceux qui veulent revoir rapidement leurs connaissances en gynécologie obstétrique de base et d’urgence (médecins, sages-femmes).
Nous avons traité les éléments de base de la gynécologie obstétrique en insistant sur la notion d’urgence et en utilisant l’iconographie et la filmographie accumulées depuis de longues années dans les services de gynécologie obstétrique de Besançon et de Grenoble.
Les chapitres abordés sont : l’examen clinique de la femme enceinte, le travail, le transport de la patiente et de l’enfant, l’accouchement, les situations à risques, les complications de la grossesse, la prise en charge du nouveau-né, les pathologies de la grossesse et l’examen gynécologique avec les principales urgences gynécologiques.
Le praticien gagnera à compléter cet outil théorique en venant partager la pratique quotidienne des gynécologues obstétriciens et des sages-femmes.

 

 

Gynécologie obstétrique en urgence : premiers pas en gynécologie obstétrique de Jean-Patrick Schaal, Caroline Cérès, Pascale Hoffmann ; dessins, Johann Rivat ; photos, Caroline Cérès, Jean-Patrick Schaal ; films, Caroline Cérès, Pascale Hoffmann, Jean-Patrick Schaal. – Montpellier : Sauramps médical, DL 2016.

 

 Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Médecine  – Salles de lecture – Livre – WQ 100 SCH