Sages-Femmes@UL


RSS Souscrire via RSS

0Commentaire

Les autotests pour le dépistage du virus du sida arrivent en France / Le Monde 09/04/2013

Sujets: Articles en ligne

Les Français se sont montrés généreux. L’édition 2013 du Sidaction, qui s’est tenu du 5 au 7 avril, a vu les promesses de don augmenter de 25 % par rapport à 2012. 5,1 millions d’euros seront potentiellement consacrés à la recherche contre le virus du sida (VIH), qui contamine chaque année 2,5 millions de personnes, dont 6 100 en France. Si l’efficacité des traitements antiviraux est en constante progression et que des cas de guérison fonctionnelle ont été récemment évoqués, la prévention et le dépistage restent au cœur du dispositif de lutte contre l’épidémie. On estime à environ 30 000 le nombre de personnes porteuses sans le savoir du VIH en France, en dépit des cinq millions de tests réalisés chaque année, selon les dernières données de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes).

Le Conseil national du sida (CNS) a ainsi rendu, le 13 mars, un avis favorable à la mise sur le marché des autotests. Ces tests, que l’on peut faire soi-même à partir d’un échantillon de salive, délivrent un résultat en 20 à 30 minutes. Le kit OraQuick In-Home HIV, du laboratoire américain OraSure Technologies, est déjà commercialisé aux Etats-Unis depuis 2012, à la suite du feu vert de l’Agence américaine des médicaments. Une décision qui a ouvert la voie à son autorisation en France.

Lire la suite de l’article de Maxime Goldbaum sur lemonde.fr

 

 

Comments are closed.