Sages-Femmes@UL


RSS Souscrire via RSS

0Commentaire

3G, la pilule mirage / Le Monde 01/04/2013

Sujets: Articles en ligne

De véritables trésors reposent dans la mémoire du Planning familial, au fond d’une impasse du XIe arrondissement, à Paris. Sur une étagère garnie de boîtes d’archives, on découvre ainsi les traces d’un médicament miracle, qui, dans les années 1990, rajeunissait les femmes, les rendait légères et souriantes. Ce produit était si prodigieux que des générations d’élus ont réclamé sa prise en charge par la Sécurité sociale, avant de l’obtenir en 2009. Le nom de ce comprimé ? La pilule de 3e génération.

La « mini-dosée », la « pilule light », comme on l’a aussi souvent baptisée, fut, dans la grande aventure de la contraception, présentée comme une petite révolution. Avec son taux d’hormones allégé, pas de migraine, pas de kilo en trop, et moins de poils disgracieux, assurait-on. Portées au pinacle pendant plus de vingt ans, les plaquettes miraculeuses sont désormais mises à l’index et priées, le 31 mars, de retourner dans la catégorie des médicaments non remboursés.

 

Lire la suite de l’article d’ Emeline Cazi  sur lemonde.fr

Comments are closed.