Sages-Femmes@UL


RSS Souscrire via RSS

0Commentaire

Les maternités de niveau 3 sont-elles victimes d’une trop forte demande ? / Le Monde 06/02/2013

Sujets: Articles en ligne

Certaines maternités sont-elles engorgées parce que réputées plus sûres ? Trois enquêtes – médicale, administrative et judiciaire- devront déterminer si la mort d’un bébé in utero à terme jeudi 31 janvier est liée ou non à une saturation du service de maternité parisien de Cochin-Port-Royal. Cet établissement, fruit d’un regroupement de trois maternités parisiennes (Port-Royal, Saint-Vincent de Paul et Hôtel-Dieu) affiche plus de 5 000 naissances par an. C’est l’un des 62 établissements en niveau 3 en France (contre 259 de niveau 1 et 205 de niveau 2 en 2010). Cela signifie qu’il est équipé pour les grossesses à risques et comporte un service de réanimation néonatale et une unité d’obstétrique et de néonatalogie.

Lire la suite de l’article de François Béguin sur lemonde.fr

Comments are closed.