Sages-Femmes@UL


RSS Souscrire via RSS

0Commentaire

La prise en charge de l’interruption volontaire de grossesse / Inspection Générale des Affaires Sociales

Sujets: Actes/Rapports

Le présent document fait partie des rapports thématiques publiés par l’IGAS dans le cadre de sa mission d’évaluation des politiques publiques relative à la prévention des grossesses non désirées et à la prise en charge des interruptions volontaires de grossesse, à la suite de la loi du 4 juillet 2001. Il se concentre sur les conditions de prise en charge de l’IVG. Il vise à évaluer l’impact sur la mise en oeuvre concrète du droit à l’IVG des modifications législatives et réglementaires intervenues au cours de la dernière décennie. Le champ des travaux a été dès le départ circonscrit, pour ce qui concerne les interruptions de grossesse, à celles pratiquées, à la demande de la femme enceinte, jusqu’à la fin de la douzième semaine de grossesse (ou quatorzième semaine d’aménorrhée). Les interruptions de grossesse pratiquées pour motif médical, qui répondent à une problématique et obéissent à des règles différentes, ne sont donc pas abordées dans le présent rapport. Le recours à l’IVG, l’évolution du phénomène, ses enjeux, les questions relatives à la prévention des grossesses non désirées font l’objet d’une analyse dans le rapport de synthèse (consulter le rapport de synthèse : http://www.ladocumentationfrancaise…).
La prise en charge de l’interruption volontaire de grossesse

Leave a Reply