Sages-Femmes@UL


RSS Souscrire via RSS

0Commentaire

Exposition prénatale à l’alcool : une goutte de trop… / Jean Hamann, Université de Laval

Sujets: Articles en ligne

Une goutte de trop

Même une faible exposition prénatale à l’alcool laisserait des traces durables sur la réponse au stress chez l’enfant / Jean Hamann

 

Y a-t-il un seuil sécuritaire de consommation d’alcool pendant la grossesse ? Il semble que non, suggère une étude publiée par une équipe de psychologues dans un récent numéro de la revue Psychopharmacology. Selon les résultats de cette étude, même une faible exposition prénatale à l’alcool a une incidence sur la réponse au stress des enfants 19 mois après leur naissance. […]

Lire la suite de l’article « Une goute de trop » sur le site « Au fil des évènements« , Journal de la communauté universitaire de l’Université de Laval.

Leave a Reply